Haïti Chérie..........................


Haïti, tel que nous l'avons vécu au quotidien pendant trois ans (1997-2000)
Haïti tel que nous l'avons aimé, au plus profond de nous même, tant il est vrai que le peuple haïtien est  un peuple gai, sincère et touchant......un peuple toujours en marche mais jamais la tête baissée.

                                                                                         (voir vidéo ci-dessous)

 

Beaucoup plus parlant en mode Plein Ecran....
 (symbole en bas coin droit de l'image)

 


On ne peut se pencher  sur Haïti sans évoquer..... 

Son histoire et celle de la France

 À l'origine, l'île d’Ayiti, c'est-à-dire «Terre des hautes montagnes», était peuplée par les Taïnos (ou Arawaks)peuple semi-sédentaire pacifique.

 

 Elle fut découverte par Christophe Colomb en 1492, qui la nomma Hispaniola. Elle prit par la suite le nom de Saint-Domingue. Le traité de Ryswick (fin de la guerre de "la Ligue d'Augsbourg") en 1697, accorda à la France la partie occidentale de l'île, où des colons français s'étaient déjà établis.

 

 

Toussaint Louverture

 

François-Dominique Toussaint Louverture, à l'origine Toussaint de Breda, né vers1743 près du Cap Français (actuel Cap-Haïtien), mort en captivité le7 avril 1803 à la Cluse et Mijoux (Doubs)).
Descendant d'esclaves noirs, il joue un rôle historique de premier plan en tant que chef de la Révolution Haïtienne  (1791-1802) et devient une des grandes figures des mouvements anticolonialiste, abolitionniste et d'émancipation des Noirs.

« En me renversant, on n'a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l'arbre de la liberté, mais il repoussera car ses racines sont profondes et nombreuses »[3].
Ces mots sont ceux qu’aurait prononcés Toussaint Louverture, le 7 juin 1802, à l'instant de monter sur le navire Le Héros qui le déporte en France avec sa famille.

C’est bien la Révolution qui porte cet ancien esclave noir affranchi dans les plus hautes strates du pouvoir militaire puis politique de la colonie française de Saint-Domingue jusqu'à sa chute face à l'armée du général Leclerc envoyée par Bonaparte qui, parallèlement rétablit l'esclavage(1802).
Arrêté et emmené en France, , Toussaint Louverture finira ses jours en 1803, incarcéré en isolement au Fort de Joux, dans le rude climat du Doubs, sans avoir pu connaître la proclamation d'indépendance d'Haïti le 1er janvier 1804  par son ancien lieutenant Dessalines.

 

 


Port  au  Prince ....la capitale


Palais National

 Le Palais National qui fut détruit par deux fois : d'abord le 19 décembre 1869 sous la présidence de Sylvain Salnave et ensuite le 8 août 1912 sous la présidence de Cincinnatus Leconte, fut reconstruit en 1918.

 

Le Nègre Marron

 La statue de l’esclave rebelle brisant ses chaînes et soufflant dans une coquille de lambi a été érigé en 1967.

 

Cette image est lourde de symbole........ceux qui étaient rattrapés étaient châtiés par mutilation : leur tendon d'Achille était sectionné afin qu'ils ne puissent plus courir.

Le Nègre Marron

 La statue de l’esclave rebelle brisant ses chaînes et soufflant dans une coquille de lambi a été érigé en 1967.


Le champ de Mars
Le champ de Mars
Statue de la Paix
Statue de la Paix
A la gloire du XXème siècle
A la gloire du XXème siècle
L'empereur Jean-Jacques Dessalines
L'empereur Jean-Jacques Dessalines


Les maisons "Gingerbread"......littéralement pain d'épices

 

Propre à Haïti, le style gingerbread s’inscrit cependant dans des mouvements architecturaux internationaux : héritier de l’éclectisme du XIXe siècle, proche des tendances architecturales régionalistes en Europe, notamment dans l’architecture balnéaire et thermale en France, en Suisse et Belgique, le style gingerbread évoque certains aspects du style victorien que l’on retrouve sous diverses formes dans la Caraïbe.

 

 

 

Hotel Oloffson

Les guides vantent  la résidence dans laquelle Graham Greene écrivit "Les Comédiens". Les chambres portent les noms de célébrités ayant séjourné dans cette grande bâtisse de briques et de bois, de Jackie Kennedy à Mick Jagger. Au plafond de la terrasse, de larges ventilateurs offrent une fraicheur aussi apaisante que celle de la Prestige, bière nationale présente sur presque toutes les tables........et le punch y est particulièrement redoutable
......pas plus de deux, croyez moi sur parole

 



De l'Art Naïf  à la peinture Vaudou

La peinture dite "de rue ". ...d'illustres inconnus.

Hélas exécutée avec de mauvais produits, exposée aux intempéries, vendue souvent à  St Domingue,
la Guadeloupe ou la Martinique

Scène de marché
Scène de marché


Quelques grands noms parmi tant d'autres

Préfète Duffaut

Albott Bonhomme

Jean-Claude Garoute
  dit " Tiga "

créateur du groupe
" Les Saints soleil"

À la suite de son voyage en1975 en Haïti, qui sera aussi son dernier, André Malraux décide de consacrer un chapitre entier de son livre L'intemporel - la Métamorphose des dieux
au mouvement Saint soleil
 

Hélas peu de femmes.......

Préfète a  peint son futur cercueil, exposé à la Galerie Monin
Préfète a peint son futur cercueil, exposé à la Galerie Monin

Galland Sémerand

Levoy Exil,

 Après la chute de Saint-Soleil, Levoy Exil fonde les Cinq Soleils (Louisiane Saint Fleurant, Denis Smith, Paul Dieuseul, Levoy Exil, Prospère Pierre Louis).

Selon les peintres eux-mêmes, ce sont les esprits (les loas) qui guident leurs mains et non pas la raison

 

 

 

 

 

.......mais beaucoup de talent 


Louisiane Saint Fleuran

Gaëlle Monin

Michèle Manuel

L'artiste et Françoise
L'artiste et Françoise


Les Tap Tap,  transports collectifs



Même pas mal à la tête.................................





Les Boss Métal.......sculptures en fer

Gary DARIUS, l'un des plus grands " Bosmetal"

                  Serge Jolimeau

Sculpture vaudou
Sculpture vaudou

Œuvre de Serge JOLIMEAU, maitre incontesté de la sculpture vaudou. 

 

Le fer est découpé dans les grands fûts de 200 litres  puis façonné et sculpté par les" Boss métal"....essentiellement dans le village de "Croix des Bouquets "

 

 

 

Le naïf dans toute sa splendeur
Le naïf dans toute sa splendeur
L'arbre de la vie
L'arbre de la vie

Kenscoff...le jardin potager de Port au Prince

Kenscoff à 18 kms de port au Prince et 1800m  d'altitude
Kenscoff à 18 kms de port au Prince et 1800m d'altitude
Il arrive qu'il neige en hiver
Il arrive qu'il neige en hiver

Les Griots ....porc grillés, grande spécialité de Fermate, petite localité sur la route de Kenscoff



Jacmel

Le Port

La plage de Ti Mouillage



Cap Haïtien ...........autrefois Cap Français

Cap-Haïtien est une ville portuaire située sur la côte septentrionale, hélas très sale. 

La Citadelle Laferrière

Palais Sans Souci du roi Christophe



Conclusion

Trois ans inoubliables, trois ans riches de rencontres qui auront marqué notre vie.


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    christiane (dimanche, 07 février 2016 09:36)

    Ce reportage m'évoque de magnifiques moments passés avec vous, moi qui ne voulait pas aller en Haïti, je n'en ai que de bons souvenirs! Bises à vous deux

  • #2

    Jean-Pierre (dimanche, 07 février 2016 15:08)

    Un séjour qui aura consolidé une amitié aujourd'hui indéfectible...bises

  • #3

    CHRISTIANE (dimanche, 07 février 2016 20:29)

    Ta réponse n'arrive pas en courrier, je dois revenir dans ton blog pour la lire, c'est comme le mien!
    Bisous à vous deux